Adaptel Agence Intérim

Fiche de Poste : Le commis de cuisine

Accessible à ceux qui ne justifient pas encore d’une expérience professionnelle, le poste de commis de cuisine est susceptible de retenir l’attention des plus motivés qui souhaitent travaillent en équipe dans le secteur de l'hôtellerie restauration. Adaptel vous explique ce métier

Le métier de commis de cuisine ?

Il aide en cuisine, prépare à l’avance tout ce qui peut l’être. Ca peut être … Il est également responsable de nombreuses petites tâches d’entretien. C’est professionnel qui ne fait pas qu’exécuter les ordres de ses supérieurs, mais apprend également de sa hiérarchie.

Ses missions

Le commis exerce des fonctions qui le gardent à l’abri de la moindre seconde d’ennui ! Il est amené à éplucher les légumes, tapisser le fond des tartes, réduire les sauces, surveiller les cuissons, découper les viandes, émincer les légumes, préparer des plats simples, etc.

C’est également celui qui remet en température et qui s’occupe de la disposition des mets dans les plats. Le commis de cuisine demeure complémentaire d’autres collaborateurs particulièrement affairés à chaque service. En témoigne son habitude de transmettre les plats aux serveurs. Il s’occupe également en partie de l’entretien de la cuisine.

Par ailleurs, quelques années d’expérience et d’observation des techniques mises en oeuvre par les chefs de cuisine peut s’avérer déterminante pour la suite de sa carrière.

Ses compétences

Pour mener à bien ses nombreuses missions souvent effectuées dans des délais courts, le commis de cuisine dispose d’une palette de compétences élargies.

D’une part, on distingue chez les chez ce professionnel de la restauration certaines aptitudes relationnelles et comportementales. Ce sont notamment sa faculté à s’intégrer à leur brigade, et s’adapter sans sourciller à la diversité des tâches qu’on lui attribue. Il s’agit d’autres part d’une multitude de compétences techniques et fonctionnelles.

On fait notamment allusion à l’application rigoureuse des consignes, à la prise en compte de l’enchaînement logique des tâches et à la réalisation de certaines missions dans les temps. Le commis doit en outre avoir le sens de l’observation et montrer des progrès. En particulier s’il aspire rapidement à évoluer dans son établissement ou au sein d’une autre équipe.

La formation d’un commis de cuisine

Si aucun diplôme n’est requis, des formations permettent d’acquérir un certain nombre de savoir-faire et valorisent le profil des bénéficiaires. On songe essentiellement au CAP Cuisine qui se prépare en un an, et au CQP Cuisine dont la formation dura au moins 6 mois. Dans le cadre du premier diplôme, les étudiants apprennent à connaître les produits et intègrent les recettes de base en cuisine.

Leurs sont également transmis les règles d’hygiène, la conservation de la production et les techniques relatives à la cuisson et à la remise en température.

Possible évolution :

Le commis de cuisine a de multiples possibilités d’évolution au sein de sa brigade : commis cuisinier, cuisinier, chef de partie, second, ou encore chef de cuisine.

Ces grades se montent avec plusieurs années d'expérience. Ce sera plus rapide d’évoluer au sein d'un établissement de petite taille ne disposant pas de tous les échelons cités.

Autre expérience enrichissante possible en tant de commis de cuisine : un voyage à l'étranger. Revenez en riche de votre maîtrise de l'anglais ! C'est un point important si vous souhaitez plutôt évoluer dans les métiers de salle ou de réception en hôtellerie restauration.

Laisser un commentaire

userchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram