Fiches pratiquesFiches pratiques candidats

Comment gérer les périodes de chômage sur un CV ?

Comment gérer une période de chômage sur CV ? Adaptel Trouver un CDI via l'intérim

Dans une carrière professionnelle, il est fréquent de connaître des « trous » c’est-à-dire des périodes d’inactivité. Toutefois, ces dernières ne doivent pas vous pénaliser lorsque vous envisagez de réintégrer le marché de l’emploi. Adaptel intérim hôtellerie restauration vous apporte des conseils pour gérer au mieux vos périodes de chômage sur un CV.

Les raisons multiples d’une longue période de chômage

Sur un CV, une période d’inactivité peut avoir de multiples raisons :

 

  • Une mauvaise orientation scolaire

Un arrêt des études en cours d’année en raison d’une mauvaise orientation scolaire peut être à l’origine d’une période d’inactivité jusqu’à la rentrée suivante.

 

  • Une année sabbatique

Après plusieurs années de labeur, certaines personnes apprécient de prendre une année sabbatique. Elles en profitent pour découvrir le monde ou tout simplement pour avoir du temps pour elles.

 

  • Une réelle période de chômage

Ces dernières années, le contexte économique et social n’a pas toujours été favorable aux demandeurs d’emploi. Certains peuvent ainsi éprouver des difficultés à retrouver un poste suite à une démission. Ou encore dans le cadre d’un projet de reconversion.

 

  • Des problèmes personnels

Il est fréquent que des personnes mettent en stand-by leur carrière pour gérer des problèmes d’ordre personnels. Le plus souvent, c’est sa maladie ou celle d’un proche qui contraint le salarié à abandonner son poste pour un délai plus ou moins long.

 

Pour autant, lorsqu’un recruteur va analyser votre CV, il ne va pas nécessairement chercher à connaître les raisons de vos périodes de chômage. Si elles sont courtes, il considérera souvent qu’elles sont la conséquence d’un marché de l’emploi extrêmement tendu.

En revanche, si elles sont longues, il va développer une certaine méfiance à l’égard de votre profil. Craignant probablement de tomber sur une personne pas totalement prête à s’investir à 100 % dans un emploi…

Quelques conseils pour bien gérer une période de chômage sur un CV ?

Afin d’éviter qu’un recruteur ne recale votre candidature à cause d’une longue période de chômage sur votre CV, il est bon d’atténuer celle-ci sur le papier.

Déjà, dites-vous qu’il ne faut pas que le mot « chômage » apparaisse sur votre CV. De même, ne mentionnez pas d’éventuels problèmes de santé (sauf grave maladie appartenant au passé). Le recruteur pourrait alors douter de votre capacité à occuper le poste auquel vous postulez.

Si vos périodes de chômage commencent à dater, n’hésitez pas à indiquer les postes occupés par année. Ainsi, grâce à l’effet de lissage, les périodes d’inactivité n’apparaîtront pas et vous n’aurez aucune question sur ces dernières.

Pour les plus récentes, en revanche, essayez de transformer les défauts de votre CV en forces. Pour cela, n’hésitez pas à montrer que même pendant votre dernière période de chômage, vous êtes resté particulièrement actif.

Par exemple, vous avez pu en profiter pour suivre une formation, investir dans des projets associatifs, ou encore pour envisager la reconversion qui pourrait se matérialiser par une validation de votre candidature.

Bien évidemment, plus vous nourrirez votre CV, plus vous vous exposerez aux questions du recruteur lors d’un éventuel entretien. Mais cela en vaut sûrement le coup…

Parce qu’une période de chômage sur un CV peut vous faire passer à côté d’un emploi, il est essentiel de tout faire pour que le recruteur ne s’arrête pas dessus. En suivant les conseils que nous venons de vous donner, vous devriez y parvenir et pouvoir décrocher prochainement un emploi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageReload Image