Actualités AdaptelChoisir l'intérim

Trouver un extra en hôtellerie

extra en hôtellerie Adaptel

Quand une entreprise du secteur de l’hôtellerie a besoin d’accroître ses équipes, elle peut faire appel à des extras en hôtellerie. Cela lui permet de renforcer ponctuellement ses effectifs, et de répondre à augmentation soudaine de l’activité. Mais pour trouver un extra en hôtellerie, il faut connaître les bases et conditions d’embauche. Adaptel vous en dit plus.

C’est quoi travailler en extra ?

Le contrat d’extra est un CDD, un Contrat à Durée Déterminée d’usage. Cela permet à une entreprise hôtelière de soutenir ses équipes sur un poste en particulier et surtout d’embaucher rapidement en limitant au maximum les formalités contractuelles. Les établissements qui ont recours au contrat d’extra sont sous la convention collective des CHR (Cafés Restaurants Hôtels et Centres de loisirs et de vacances).

En hôtellerie, on recrute souvent des extra pour remplacer du personnel absent (femme de chambre, bagagiste, etc.). Les évènements organisés dans des hôtels (mariages, cocktails, banquets, séminaires, réceptions privés ou professionnelles, etc.) entraînent également des besoins ponctuels en personnel, de même que la saisonnalité (vacances) ou des événements (festival, salon, etc.). Ils sont souvent complémentaires avec les métiers de la restauration : pâtissier, traiteur, chef de cuisine, barman, commis de salle…

Comment trouver un extra en hôtellerie ?

Les sites de recrutement sont parfois fastidieux. Cela prend du temps de publier des offres à pourvoir, de trier des CV, faire le choix parmi la diversité des métiers…

De nos jours, pour trouver un extra en hôtellerie, il existe des agences spécialisées ou des applications en ligne. C’est pourquoi Adaptel, spécialiste de l’intérim en hôtellerie depuis 25 ans, a lancé My Adaptel, une application de mise en relation entre employeurs et personnels extras des métiers de l’hôtellerie restauration :

  • Concierge ;
  • Gouvernante ;
  • Réceptionniste ;
  • Bagagiste ;
  • Barman ;
  • Femme ou valet de chambre ;
  • Veilleur de nuit ;
  • Réceptionniste de nuit ;
  • Etc.

Elle permet aux entreprises du secteur de l’hôtellerie de trouver des profils qualifiés qui répondent à la demande de fréquentation. La recherche d’un extra peut ainsi aller plus vite : les entreprises s’inscrivent sur l’application et trouvent les meilleurs profils possibles pour leur établissement, selon la qualification professionnelle, le niveau de compétences (baccalauréat, CAP, BEP, BTS, Licence professionnelle…), l’expérience professionnelle… 

Le personnel en recherche d’extras hôtellerie peuvent se présenter en agence, ou s’inscrire sur l’application, et soumettent leur profil en ligne. Ils peuvent ainsi postuler et répondre aux dernières offres d’emploi mises en ligne. Ils peuvent postuler et répondre aux dernières offres d’emploi mises en ligne. 

Pour trouver un extra facilement, Adaptel vous propose une solution adaptée au secteur hôtelier

Comment est payé un extra ?

L’entreprise qui embauche un extra le paye à chaque intervention. Dans le contrat de travail, écrit et signé par les deux parties, il est noté les modalités de rémunération. L’extra est payé à une fréquence variable : par semaine, toutes les deux semaines, au mois mais pas plus espacée. Il reçoit une fiche de paie dès le versement du salaire sur son compte. 

Aussi, le contrat d’extra donne lieu à un bon de caisse ; il s’agit d’un bulletin de salaire qui rassemble toutes les interventions. Ce bulletin est remis à la fin du mois civil actuel. Concernant le salaire, le salarié extra est rémunéré selon un taux horaire conventionnel correspondant à sa catégorie professionnelle. Les extras en hôtellerie sont généralement payés au SMIC hôtelier, soit 10,03€ brut par heure, et parfois un peu plus. 

De plus, il reçoit une indemnité de congés payés égale à 1/10ème du salaire perçu. En revanche, il ne reçoit pas d’indemnité de précarité de fin de contrat. A la différence d’un contrat CDI ou CDD, le CDD d’usage permet d’avoir plus de flexibilité d’embauche et d’avoir un employé plus polyvalent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageReload Image