Travailler en intérim en étant étudiant ?

Si vous êtes étudiant et que vous souhaitez travailler à temps partiel ou plein lors de vos vacances, que ce soit pour vous perfectionner dans un secteur qui vous intéresse ou simplement financer vos études, un contrat de travail temporaire vous offre de nombreux débouchés et vous donne la possibilité d’enrichir et de développer vos compétences et votre parcours professionnel, de même que pour les cadres, les seniors ou les intermittents du spectacle.

Les offres de job étudiant en intérim, pour lequel vous signez un contrat de mission, vous donnent la possibilité d’acquérir, d’une part une expérience valorisante et, d’autre part de réaliser un premier pas sur le marché du travail.

Être salarié intérimaire étudiant est essentiellement destiné aux jeunes étant sérieux et motivés. Votre contrat de travail temporaire, pour lequel vous obtiendrez également une indemnité de fin de mission, vous permet ainsi de gagner de l’argent pour financer vos études, par exemple.

Il est assez simple de trouver un emploi, car de nombreuses entreprises de travail temporaire recherchent des étudiants pour des missions de plus ou moins courte durée, en semaine, le week-end ou encore pour des emplois saisonniers. Dans n’importe lequel de ces cas, un contrat de travail temporaire sera signé entre les parties afin de pouvoir effectuer des missions d’intérim pour une durée précise et déterminée.

Comment s’inscrire en intérim étudiant ?

L’intérim étudiant concerne autant des jeunes avec ou sans expérience. C’est aussi une façon simple et efficace d’acquérir de la pratique et de l’expérience dans le métier de son choix. 

Pour vous voir confier un contrat de mission intérimaire, vous devez vous inscrire dans une agence de travail temporaire. Rien de plus simple, vous devez juste déposer votre dossier de candidature, en ligne ou en agence. Cette inscription sera ensuite validée par un entretien afin d’intégrer vos informations dans la base de données de l’entreprise de travail temporaire. 

Pour avoir le plus d’opportunités possibles, votre CV devra être plutôt ouvert et pas uniquement fixé sur une seule cible trop précise. L’intérim a l’avantage de fournir une mise à disposition rapide de salariés intérimaires aux entreprises sollicitant un recrutement, et donc, de vous offrir du travail rapidement. Il suffit généralement de quelques jours pour que l’on propose une offre de job à un étudiant. 

Quand l’agence vous proposera votre contrat, n’oubliez pas que vous serez amené à vous déplacer plus ou moins loin. Le permis de conduire est donc bien évidemment un plus. 

Pour débuter, en ce qui concerne le salaire, vous serez dans la plupart des cas payé au SMIC horaire, mais sachez également que les agences d’intérim délivrent des primes de fin de mission.

Travailler et étudier, est-ce possible ?

En premier lieu, vous devez savoir qu’il vous est possible de faire une pause dans vos études pour travailler. On appelle cela « la césure » (article L. 611-12 du Code de l’éducation), c’est-à-dire suspendre temporairement vos études. Cette césure est autorisée pour une durée comprise entre six mois à un an (décret n° 2018-372 – mai 2018). 

Cela dit, vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, combiner vos études et une expérience professionnelle. Cela demande une certaine disponibilité d’agenda et souplesse d’esprit, mais se répartir entre heures de cours et de travail est maintenant plus simple depuis la rentrée universitaire 2017. 

En effet, en application de la loi égalité et citoyenneté n° 2017-86, les établissements d’enseignement supérieur doivent dorénavant avoir un dispositif de reconnaissance des compétences acquises dans le cadre d’une activité professionnelle.

Valoriser une expérience professionnelle.

Utiliser les opportunités qu’offre l’intérim vous permet d’être au contact de domaines professionnels très différents. Vous avez ainsi la possibilité de travailler autant dans l’hôtellerie-restauration, que dans la logistique, le bâtiment, l’industrie, l’administration, le médical ou encore la vente et autres. 

Les missions intérimaires demandent de travailler de manière efficace et de se confronter aux contraintes de métiers divers. Cela sera utile pour améliorer un CV en début de carrière et pour se familiariser avec le monde de l’entreprise, le droit du travail et le travail en autonomie ou en équipe. 

Les contrats de missions intérimaires peuvent être à temps partiel ou à temps complet. L’essentiel étant que le contrat doit être signé pour une durée déterminée car, comme l’a rappelé la chambre sociale de la Cour de cassation en 2017, un contrat de mission ne peut avoir « ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise utilisatrice » (article L. 1251-5 du Code du travail).