Adaptel Agence Intérim

La mission extra, comment ça fonctionne ?

Dans l’hôtellerie et la restauration, il n’est pas rare que des professionnels prennent des extras, pour répondre à des besoins ponctuels en personnel. Ce contrat particulier, qu’on appelle mission extra, ou encore contrat d’usage, n’est pas réservé à un corps de métier. Il présente de nombreux avantages pour l’employeur et l’employé. Découvrez les particularités du contrat d’extra avec Adaptel.

Mission extra : définition

Le contrat d’extra est un CDD aux exigences particulières qui permet à un employeur de recruter un salarié rapidement. Celui-ci sera embauché pour répondre à un besoin urgent, mais temporaire (de quelques heures à quelques jours), sur un poste bien précis. Les cas de recours au contrat d’usage se limitent à certains secteurs d’activité, déterminés par le Code du Travail.

Mission extra : pour qui ?

Le contrat d’usage répond à des exigences strictes, et ne peut être proposé à un salarié que dans certaines conditions. Ce contrat à durée déterminé particulier a été mis en place pour permettre aux entreprises d’avoir recours à un salarié rapidement, sur une courte durée, pour un poste bien précis.

Toutefois, tout le monde ne peut pas embaucher un salarié en contrat d’usage. Ce type de contrat de travail est autorisé que dans des secteurs d’activité bien précis, où le contrat à durée indéterminée n’est pas possible :

  • Agence de voyages et de tourisme ;
  • Déménagement, services à la personne ;
  • Hôtellerie et restauration ;
  • Centre de loisirs et de vacances ;
  • Activité foraine ;
  • Sport professionnel ;
  • Enseignement ;
  • Spectacle, action culturelle, audiovisuel, production cinématographique, édition phonographique ;
  • Exploitation forestière, réparation navale ;
  • Information, enquêtes et sondages ;
  • Entreposage et stockage de la viande ;
  • BTP pour les chantiers à l’étranger ;
  • Coopération et assistance technique d’ingénierie et de recherche à l’étranger ;
  • Recherche scientifique dans le cadre d’un accord international.

En dehors de ces domaines d’activité, la mission extra est strictement interdite.

Pourquoi opter pour la mission extra ?

Qu’on soit salarié ou employeur, le contrat d’usage présente des avantages peu connus qui peuvent pourtant être intéressants.

Les avantages de la mission extra pour l’employeur

La mission extra est beaucoup plus flexible que le CDD classique, le contrat d’intérim, ou encore l’emploi saisonnier. En optant pour un contrat d’usage, l’employeur peut :

  • Reconduire les contrats autant de fois qu’il le veut, sans limite ;
  • Conclure la mission extra sans obligation de terme précis de fin de contrat ;
  • Enchaîner les missions sans avoir de période à respecter entre deux contrats ;
  • Embaucher un salarié sur des horaires très flexibles, en temps plein ou temps partiel, de quelques heures à plusieurs mois, sans dépasser 43 heures par semaine et 11 h 30 par jour (sauf exception).

Côté financier, la mission extra n’impose pas de versement d’indemnités de précarité en fin de contrat.

Les avantages du contrat d’usage pour l’employé

Trouver un emploi en mission extra peut intéresser les personnes à la recherche d’un travail temporaire dans un secteur d’activité particulier : un étudiant pendant les vacances scolaires, un professionnel entre 2 contrats, en formation ou en reconversion… Cela permet également de vivre une nouvelle expérience professionnelle.

L’avantage est aussi et surtout financier. La rémunération d’un extra dans une entreprise doit être la même qu’un salarié embauché en CDI sur le même poste, et ne peut être inférieure au minimum conventionnel.

Si le versement du salaire doit se faire après chaque intervention, il est tout à fait possible de demander à être payé à la semaine, à la quinzaine, ou même au mois, ce qui peut être avantageux pour les personnes ayant besoin d’argent régulièrement.

Attention toutefois, si à la fin de la mission d’extra, le travailleur touche une indemnité de congés payés (10 % de la rémunération totale brute), il ne peut bénéficier de la prime de précarité.

Enfin, le salarié embauché en contrat d’usage peut enchaîner les missions sans être obligé de respecter un délai de carence entre 2 contrats. Il ne perd ainsi pas de temps, ni d’argent.

Les offres de missions en extra ne manquent pas, et les entreprises qui recrutent ont parfois du mal à trouver du personnel sérieux et motivé. Vous êtes à la recherche d’un emploi ? N’hésitez pas à contacter Adaptel pour découvrir nos dernières offres et déposer votre candidature, avec CV et lettre de motivation.

Laisser un commentaire

userchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram