Actualités AdaptelChoisir l'intérim

Trouver un extra en restauration

RESATURATION SALLE & CUISINE

Chaque entreprise du secteur de la restauration qui recrute peut avoir besoin d’un extra. Ces professionnels du secteur permettent de ponctuellement renforcer les équipes, et ainsi faire face à un surplus d’activité soudain. Pour trouver un extra en restauration, suivez le guide ! Adaptel vous conseille afin de trouver votre futur(e) équipier(e), votre nouvelle toque ou commis de cuisine !

C’est quoi un extra en restauration ?

On embauche un extra en restauration pour une mission temporaire, ponctuelle et surtout immédiate. Le contrat d’extra est un contrat de travail à durée déterminée, un CDD d’usage. 

Il permet d’employer une personne en recherche d’emploi sur un temps défini pour remplacer du personnel, renforcer des équipes et ainsi répondre à une forte affluence de fréquentation (vacances, week-ends, saisons, etc.). 

Un extra s’emploie dans le secteur de la restauration dans le cadre d’un régime juridique assez précis : pour exécuter une tâche définie et temporaire et pour un motif valable.

L’extra peut répondre à des offres d’emploi dans le secteur de la restauration et pourvoir à un poste qui l’intéresse. Il peut ainsi être employé pour une service, une réception, un dîner, un cocktail professionnel, une soirée de gala, un anniversaire privé… 

Son contrat peut durer quelques heures, ou quelques jours. A la semaine, l’extra ne doit pas dépasser 52 heures de travail, en comptant les heures supplémentaires. 

Les postes qui ont souvent besoin d’être remplacés ou renforcés par des extra en restauration sont :

  • Le cuisinier ;
  • Le chef de cuisine ;
  • Le pâtissier
  • Le boulanger ;
  • Le traiteur ;
  • Le chef d’équipe ;
  • L’aide culinaire, 
  • Le serveur ;
  • Le commis de salle ;
  • Le commis de cuisine ;
  • Le chef de rang ;
  • Le sommelier ;
  • Le maître d’hôtel ; 
  • Le barman ; 
  • Le plongeur ;
  • Etc. 

A savoir qu’un cuisinier ne doit pas dépasser 11 heures de travail, un veilleur de nuit, 12 heures et les autres postes, 11h30.

Comment payer un extra ?

La rémunération d’un extra s’effectue à la semaine, à la quinzaine ou au mois, selon l’accord passé avec l’employeur. Le tarif horaire des extras en restauration varie selon le métier, le lieu de travail, et l’entreprise dans laquelle l’extra travaille.

Pour un serveur, le tarif horaire tourne souvent autour du SMIC, et peut varier entre 10 et 15€ brut ; pour les cuisiniers, le tarif horaire peut être plus haut, et monter à 20€ brut. 

Selon l’expérience professionnelle et la qualification professionnelle de l’extra (BEP, CAP, Bac Professionnel, BTS, licence…), le tarif horaire peut évoluer. Le bulletin de paie peut être généré à chaque intervention ou seulement en fin de mission, quand le contrat dure moins d’un mois.

Comment rompre un contrat d’extra en restauration ?

A l’instar du CDD, le contrat d’extra s’arrête à la fin de la durée déterminée. Si l’employeur ou l’extra veut rompre le contrat, c’est possible. Si l’extra veut rompre le contrat il doit avoir une raison valable, telle qu’une proposition d’embauche en Contrat à Durée Indéterminée (CDI). Il doit également respecter un préavis d’un jour pour un contrat d’une semaine, selon la durée du contrat signé. 

Du côté de l’employeur, il faut que l’extra commette une faute pour que le contrat soit rompu : une faute simple (négligence), une faute lourde (intention de nuire volontaire), une faute grave (absences injustifiées, abandon de poste, comportement agressif et/ou violent, harcèlement, vol…) ou dans un cas de force majeure (inondations, incendie…).

Si vous souhaitez trouver un extra en restauration – rapide, collective, traditionnelle ou autre – faites appel à Adaptel.  Notre agence d’intérim spécialisée en hôtellerie comprend parfaitement vos besoins, et y répond avec rapidité et efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageReload Image