Actualités Adaptel

Pénurie de personnel en hôtellerie restauration

Pénurie de personnel en hôtellerie restauration

La pénurie de personnel en hôtellerie restauration est un réel souci. Dans les hôtels et bars, les patrons s’inquiètent de ne pas trouver de candidat, qui soit à la fois compétent et motivé pour ce type de poste. Les employés présents avant la crise ont parfois eu envie de quitter leur poste et de se reconvertir vers d’autres branches professionnelles. Retrouver de nouveaux employés devient alors difficile en post-crise.

Adaptel vous en dit plus sur la pénurie de personnel dans le secteur de l’hôtellerie restauration.

Un manque de personnel en restauration et hôtellerie

Dans beaucoup d’établissements de restauration et/ou d’hôtellerie, des manques d’employés se font sentir. C’est le sujet de conversation numéro un entre restaurateurs, encore plus en période estivale où la clientèle est en forte augmentation et où la recherche de personnel s’accélère.

Malgré des annonces de recrutement sur les réseaux, sur les portes des établissements, les candidats ne se présentent pas, ni même en spontané. Parfois c’est le bouche-à-oreilles, qui, finalement fonctionne le mieux et aide à trouver quelques candidats pour combler les sous-effectifs des équipes, assez angoissées par la situation.

Une pénurie de main d’œuvre qui persiste

Avec la réouverture des bars, restaurants et cafés partout en France, les patrons recherchent du personnel saisonnier pour les mois les plus intenses de l’année. Mais la pénurie de candidats reste une étape difficile à vivre : la mention “Urgent” bat son plein sur toutes les annonces de poste de serveur, commis de cuisine, barman / barmaid…  Après la crise, les employés ont décidé de changer de voie ; notons un chiffre record estimé entre 100 000 et 140 000 reconversions pour le secteur de l’hôtellerie-restauration, depuis mars 2020 et le premier confinement. Cela représente 10% du total des salariés du secteur. Et pour retrouver du personnel, il faut s’y prendre bien en avance et parfois longuement persister…

Un chemin de reconversion de plus en plus emprunté

Les employés de restauration et d’hôtellerie ont vécu la crise sanitaire de façon abrupte : leur lieu de travail a fermé pendant des mois durant l’année 2020 et les a démotivés. Pour certains, cela a été un moment de répit en chômage partiel, tandis que pour d’autres, ce fut le moment de changer d’activité et de se former à un autre corps de métier. Plusieurs sites de recrutement ont pu apprécier cette envie de reconversion massive : certains employés ont voulu se reconvertir dans la vente, dans le BTP, dans les métiers de l’accueil et dans des métiers qui permettent de profiter un peu plus de la vie, de leur famille et d’avoir du temps libre en soirée et le week-end.

Comment faire revenir les candidats en restauration et hôtellerie ?

Les métiers de la restauration et de l’hôtellerie peuvent être compliqués, en raison des horaires décalés, tardifs, des journées à rallonge entre le midi et le soir. L’idée serait alors de proposer des salaires plus importants pour faire revenir des candidats à ces types de postes où la demande reste forte à tout moment de l’année, notamment dans les grandes villes touristiques, et de proposer des postes bien plus polyvalents avec des sacrifices moindres sur le temps libre avec l’idée de travailler un week-end par mois uniquement au lieu des quatre.

La pénurie de personnel dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie devient de plus en plus d’actualité et demande des efforts pour y faire face (augmentation des salaires, postes plus intéressants, horaires plus souples…). Le secteur de l’hôtellerie-restauration peut encore proposer de belles opportunités pour se renouveler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageReload Image