Adaptel Agence Intérim

Quelles sont les différences entre CDD et intérim ?

En cas d’accroissement temporaire d’activité, ou d’absence d’un salarié, il est parfois nécessaire d’embaucher de nouvelles recrues. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous pour embaucher : le CDD ou le contrat d’intérim. Comment choisir et quelles sont les différences entre CDD et intérim ? Petit guide à l’usage des employeurs par Adaptel.

 

Embaucher en CDD ou en contrat d'intérim ?

En matière de travail temporaire, les entreprises ont souvent recours au CDD ou au contrat d’intérim sans en connaître réellement les différences. Pourtant, chacun d’eux correspond à un type de recrutement particulier, et offre des avantages différents.

La gestion administrative et financière de chaque contrat

La différence la plus importante entre une personne signant un Contrat à Durée Déterminée (CDD) et une autre ayant recours à l’intérim, c’est l’employeur. La première est directement salariée de l’entreprise pour laquelle elle travaille.

Tandis que l’ Entreprise de Travail Temporaire (ETT) embauche l'intérimaire. La prise en charge des démarches administratives revient donc soit à l’employeur, soit à l’agence d’intérim.

En ce qui concerne l’aspect financier, là aussi, il y a des différences. Une entreprise qui embauche un salarié en CDD doit payer les charges directes relatives à toute embauche (salaire, charges sociales). Pour l’intérim, il faudra ajouter à cela les frais de gestion administrative par l’ETT, ainsi qu’un montant pour service rendu.

Les modalités de contrat de travail

Le CDD et le contrat d’intérim ne sont pas applicables en toute circonstance. Si les cas de recours, comme le remplacement d’un salarié absent ou la création d’un emploi saisonnier, sont très similaires pour les deux, certaines dispositions diffèrent.

Le contrat d’intérim est plus souple que le CDD, puisqu’il autorise de modifier la date de fin de mission. De plus, la période d’essai se limite à 5 jours, quelle que soit la durée du contrat, et sauf accord de branche (contre 1 mois en CDD).

En ce qui concerne la fin du contrat, le CDD ne prend fin qu’au terme prévu initialement. Hormis les cas de rupture anticipée prévus par le code du travail.

Le report n’est possible que pour remplacer un salarié absent temporairement dont le retour est retardé. Quant au contrat de mission, la fin peut être modulable sur quelques jours en fonction des besoins et du motif de recours à un intérimaire.

Dans tous les cas, le CDD ou le contrat d’intérim ne sont pas destinés à pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente d’une entreprise.

CDD et intérim, avantages et inconvénients

Vous hésitez encore sur le type de contrat pour vos prochaines embauches ? Pour l’un comme pour l’autre, il y a des avantages et des inconvénients.

Concernant le CDD, certains points forts sont à mettre en avant :

  • Embaucher des salariés en CDD permet de maîtriser parfaitement le recrutement ;
  • Le coût d’une embauche en contrat à durée déterminée est plus faible, surtout si l’entreprise dispose d’un service interne dédié à la gestion financière et administrative ;
  • La période d’essai est longue et permet d’ajuster le recrutement si besoin.

Attention toutefois, si l’embauche en CDD est avantageuse financièrement, le salarié fait alors partie de l’effectif, et bénéficie des avantages de son statut, au même titre que les autres salariés de l’entreprise. D’autre part, la fin d’un CDD engendre le paiement d’une prime de précarité et d’une indemnité de congés payés.

Du côté du contrat d’intérim, nous pouvons retenir plusieurs informations :

  • Un intérimaire en mission dans une entreprise n’augmente pas son effectif. Ce critère peut être essentiel, car au-delà d’un certain seuil, les obligations en matière de droit du travail évoluent ;
  • Le recrutement et la gestion administrative par une ETT représentent un gain de temps considérable pour l’employeur ;
  • Si l’intérimaire retenu ne convient pas, il est tout à fait possible de rompre le contrat de mission plus tôt, et demander à le remplacer ;
  • Le terme du contrat peut être aménagé selon les besoins de l’entreprise.

Il faut noter toutefois que faire appel à un intérimaire peut coûter plus cher qu’un CDD, surtout pour les contrats supérieurs à 3 mois.

Vous connaissez désormais les différences majeures entre CDD et intérim. Ces informations peuvent vous aider à faire un choix et ainsi optimiser votre recrutement.

Laisser un commentaire

userchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram